Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Secrets de l'Ourobos

Niveau 1 de Reiki

 

 

 

Je suis heureuse de vous informer que j'ai passé le niveau 1 de reiki avec le cabinet Manipura (link).


J'ai été enchanté par le ressentie que j'ai eu lors de mes initiations, la tranquillité d'esprit que ça éveille en moi. J'ai aussi à chaque ressentie une grande fatigue, un besoin excessivement fort de dormir.

 

Le plus inadentue c'est que je ne m'attendais pas du tout aux fourmillements dans mes pieds et que mes mains se mettent à chauffer. (mais chats par contre on adoré, à chaque initiation ils étaient présent, lol)


Pendant les  quatre initiations, mon corps a réagit et pourtant chacune des inititiations a été différentes tout en étant identique.


Je pense que si vous êtes intéressée par cette pratique, je vous encourage à vous lancer car le niveau 1 du reiki réponds à plusieurs demande de notre propre corps, de notre esprit et nous entraine sur une nouvelle voie.

 

Je l'aperrçois chaque jours depuis que je fais les auto-traitement. Pour ma part, les effets ont été immédiat et j'avoue qu'ils ne sont pas des plus agréable. Les choses ressortent bonne ou mauvaise.

 

J'ai beaucoup de douleurs et de doutes que j'avais enfermé en moi qui se libére. Le Reiki me donne donc les moyens de faire une introspection encore plus profonde que celle que j'avais déjà faite avec moi-même.


Heureusement que Natacha (du cabinet Manipura) est là. Je dirais qu'elle fait un travail au delà de l'initiation grâce à l'écoute et les judicieux conseils qu'elle m'apporte dans cette période.

 

Malgré les peurs que l'auto-traitement soulève, je suis heureuse de ne pas m'enfermer dans ma petite bulle. Les choses doivent changer et nous avons toutes les cartes en mains et grâce au Reiki c'est simplement plus clair.


Le travail va donc être long avant de penser au niveau 2 car pour bien soigner les autres, il faut déjà penser à soi et se soigner soi-même.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article